Lac-Mégantic: treize morts, quarante disparus

Photo : Jacques Nadeau – Le Devoir. Le fait qu’un train chargé de pétrole se soit déplacé sans conducteur dans le coeur d’une petite municipalité pour ensuite détruire une partie de son centre-ville domine les manchettes des articles publiés dans le monde.

 

LeDevoir. Lac-Mégantic — Huit nouvelles victimes ont été retrouvées aujourd’hui par les équipes d’enquête sillonnant le secteur dévasté de Lac-Mégantic, portant à treize le nombre de décès confirmés par les autorités. Une quarantaine de personnes manquent toujours à l’appel, selon le dernier bilan de la police, et deux des cinq dépouilles retrouvées depuis le début des opérations de secours ont été acheminées vers Montréal, où une fastidieuse opération d’identification est commencée. Les policiers n’ont toujours pas accès au secteur crucial de la scène de crime, soit le site du Musi-Café, un resto-pub situé tout près de la voie ferrée et qui aurait reçu le pire impact. On s’attend à retrouver là le plus grand nombre de victimes. L’enquête sur la collision et le déraillement du train progresse, a indiqué le sergent Benoît Richard, de la Sûreté du Québec, en fin d’après-midi, lundi.
Le sergent a révélé que ses agents et les autres experts déployés sur le terrain ont maintenant accès à l’ensemble des lieux du drame, qualifié de «zone rouge». Les policiers indiquent que plusieurs témoins ont été rencontrés au cours des dernières heures afin de déterminer les circonstances de la catastrophe. Un encadrement particulier est aussi offert aux familles des personnes disparues.
Trois experts du Service de la pathologie de Montréal participent entre autres aux recherches, a indiqué le sergent Richard. Un travail d’expertise d’identification des corps sera mené au cours des prochaines heures sur les cinq corps retrouvés en fin de semaine. Des fiches dentaires seront entre autres utilisées pour tenter d’identifier les corps retrouvés.

LeDevoir. La tragédie de Lac-Mégantic était la troisième nouvelle la plus médiatisée lundi matin dans le monde. Autant en Chine qu’en Nouvelle-Zélande ou en Arabie saoudite, les médias ont accordé une large place à cet accident ferroviaire aux conséquences dramatiques. Sur les réseaux sociaux, plusieurs abonnés s’attaquent maintenant aux dirigeants du transporteur Montreal, Maine and Atlantic Railway.

«À la télévision, dans les journaux ou à la radio, la situation à Lac-Mégantic est la troisième nouvelle la plus importante dans le monde entier. C’est ce que nous pouvons conclure en analysant le contenu des médias de 160 pays de la planète», révèle Ève Couture, directrice du service-conseil chez Influence Communication.
La firme, qui calcule le poids médias de chaque nouvelle, indique qu’il est rare qu’un événement québécois obtienne une si large couverture médiatique dans le monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s