Le docteur Henry Morgentaler est décédé

LeDevoir. Ottawa — Le droit des femmes de contrôler leur fertilité comme elles l’entendent, même après coup, le docteur Henry Morgentaler y croyait. Tellement que l’homme aura mené des batailles juridiques épiques jusqu’en Cour suprême du Canada, mis sa vie en danger et même fait de la prison pour le défendre.

Cet immigrant arrivé à Montréal en 1950 aura transformé le paysage juridique et médical du pays, ce qui lui a valu d’être célébré des groupes pro-choix et encore voué aux gémonies par les groupes pro-vie. Devant l’éternité, son nom restera à jamais indissociable du déchirant débat sur l’avortement.

Malgré une vocation à haut risque, c’est finalement la force tranquille du temps qui aura eu raison du géant. Le Dr Henry Morgentaler est décédé d’une crise cardiaque à son domicile de Toronto. Il avait 90 ans. Son héritage, à n’en point douter, fera couler de l’encre bien des années encore.

2 réflexions sur “Le docteur Henry Morgentaler est décédé

  1. Mary Ellen Douglas, coordonnatrice à la Coalition nationale pour la vie, avait offert dans la journée la même note discordante. « Ce n’était pas vraiment un personnage aimable. (…) Mais les femmes pro-avortement en ont fait un héros », a-t-elle souligné en ajoutant avoir espéré jusqu’à la toute fin que le médecin se repentirait avant de mourir.

    • Si on accepte que le droit à l’avortement est important, alors Morgentaler est un héro sinon il est le diable incarné; pour moi, cet homme est un phare

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s