Quelque 700 000 $ en pots-de-vin pour Gilles Surprenant

Le DevoirCommission Charbonneau: Gilles Surprenant a reçu 600 000 $ des entrepreneurs

L’ingénieur retraité de la Ville de Montréal Gilles Surprenant, mis en cause par l’ex-entrepreneur Lino Zambito, a admis jeudi, devant la Commission Charbonneau, avoir reçu une première enveloppe d’argent de la part d’un entrepreneur en construction dès 1991. Et jusqu’à l’automne 2008, il a admis avoir touché 600 000 $ en pots-de-vin, en plus de son salaire annuel.

Selon le procureur de la commission, Me Denis Gallant, l’ingénieur a touché des pots-de-vin pour au moins 90 appels d’offres, ce qui lui a donné «autour de 580 000 $ à 600 000 $», a admis M. Surprenant. De 1995 à 2000, il estime avoir reçu un pot-de-vin par année, puis à compter de 2000, c’est «non-stop jusqu’en 2009», a résumé Me Gallant.

L’ingénieur Surprenant a reçu sa première enveloppe de la part de l’entrepreneur Frank Catania, de Construction Frank Catania, pour un contrat de conduite d’eau à Westmount. Il a évalué la somme alors reçue à 3000 $ ou 4000 $ au comptant.

Ingénieur pour la Ville, il avait évalué les travaux à 250 000 $ mais, au moment de l’ouverture des enveloppes, le plus bas soumissionnaire conforme, Construction Frank Catania, prévoyait 500 000 $ pour réaliser le projet.

Un employé du service des finances, dont il dit ne plus se rappeler le nom, lui a alors dit que Frank Catania voulait lui parler et qu’ils allaient aller «luncher» les trois ensemble. Au restaurant, l’ingénieur Surprenant et M. Catania restaient sur leurs positions quant au coût du projet. À la fin, M. Catania lui aurait lancé «écoutez monsieur Surprenant, les gens qui nous empêchent de manger, on les tasse».

M. Surprenant a avoué qu’il s’est senti «intimidé» et a «toujours eu du respect pour les entrepreneurs» depuis cet incident. Quand Me Gallant lui a demandé ce qu’il voulait dire par «respect», il a admis qu’il voulait dire «avoir peur des entrepreneurs».

L’ingénieur a réussi à convaincre son patron d’augmenter les fonds prévus pour le projet, puis le contrat a été octroyé à 500 000 $ à M. Catania. Six semaines plus tard, l’entrepreneur lui remettait cette première enveloppe d’argent en remerciement, dans les bureaux de l’entreprise, à Brossard.

Le fantome de Jean. Dossier Charbonneau 700,000$

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s