Les manifestants bravent la pluie

LeDevoir. Plusieurs milliers de personnes ont bravé la fine pluie qui tombait sur Montréal pour se réunir au parc Jeanne-Mance, cet après-midi, afin de prendre part à la marche organisée par la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE).

Ce rassemblement survient deux jours après la rupture des négociations entre les étudiants et le gouvernement Charest. «Armés» de parapluies et de casseroles, les étudiants et ceux qui les appuient n’avaient pas l’intention d’abandonner leurs différents moyens de pression.

Les organisateurs de la marche estimaient la foule entre 5000 et 7000 personnes vers 15h, puis à 25 000 personnes à 16h, selon le compte Twitter de la CLASSE.

La grande manifestation, qui se voulait «familiale», a été déclarée illégale dès son commencement par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), puisque les organisateurs n’ont pas fourni leur itinéraire, selon le règlement municipal P-6. Mais comme d’habitude, le SPVM a indiqué que la marche pouvait se poursuivre si aucun acte criminel n’était commis.

Plusieurs membres de Québec solidaire étaient aussi présents dans la manifestation, notamment Amir Khadir, Françoise David et Manon Massé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s