La décennie du 11-Septembre – La fin de l’insouciance

LeDevoir . Considéré par une large part de l’opinion américaine comme un président sans légitimité électorale et, au surplus, médiocre, Bush, appuyé par les idéologues de la Maison-Blanche, va surfer à partir du 11-Septembre sur l’appel populaire aux représailles, mais aussi sur ce pilier de la mentalité collective qu’est l’«exceptionnalisme américain».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s