Adieu Jack!

Probablement le dernier politicien crédible en Amérique du Nord …

LeDevoir . Le décès du chef du NPD crée une onde de choc au pays

Ottawa — Il aura eu l’optimisme rivé au cœur jusqu’à la fin. Émacié, la voix déformée par la maladie, Jack Layton affirmait il y a un mois qu’il serait de retour à la Chambre des communes pour la rentrée du 19 septembre, cancer ou pas. Mais il y a des combats inégaux, même pour les plus durs battants: le chef du NPD s’est éteint hier à l’âge de 61 ans, plongeant le pays dans le deuil.

Dans le ciel bleu d’Ottawa, le drapeau rouge et blanc qui surplombe la Tour de la Paix sur la colline parlementaire a été placé en berne vers 11h hier matin. Un hommage symbolique et traditionnel qui se faisait le juste écho de l’immense vague de sympathie qui a déferlé toute la journée sur les réseaux sociaux et les tribunes d’expression publique.

Si tous savaient M. Layton gravement malade, la mort du chef de l’opposition officielle et du Nouveau Parti démocratique a néanmoins surpris, secoué et choqué d’un océan à l’autre.

Economist . A political insurgency cut short

Lettre posthume à mes concitoyens – Ne perdons pas espoir


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s