Londres: ville en flammes

Telegraph. London’s rioters are the products of a crumbling nation, and an indifferent political class that has turned its back on them.

No one seemed surprised. Not the hooded teenagers fleeing home at dawn. Not Ken and Tony, who used to live in Tottenham and had returned to stand vigil over the missiles and torched cars littering an urban war zone. Tony claimed to have seen the whole thing coming. “This was always going to happen,” he said.

The police shot a black guy in suspicious circumstances. Feral kids with no jobs ran amok. To Tony’s mind, this was a riot waiting for an excuse. In the hangover of the violence that spread through London, the uprisings seemed both inevitable and unthinkable. Over a few days in which attacks became a contagion the capital city of an advanced nation has reverted to a Hobbesian dystopia of chaos and brutality.

Idem au Chili . Des violences ont éclaté, mardi, dans la capitale du Chili, où des dizaines de milliers d’étudiants manifestaient de nouveau pour demander des changements dans le système d’enseignement public.

Economist . ANOTHER part of London belongs to the police tonight after hours of conflict with young and not so young protesters and looters. In Hackney, north-east London, a burnt-out bus, a boarded-up optician’s, broken glass on the pavement outside JD Sports, a retailer, all bear witness to the conflagration sweeping through the capital’s poorer neighbourhoods for the past three days. Fourteen mounted police are passing me on their horses. The clop of their hooves sounds oddly bucolic against the throaty thrum of helicopters overhead.

NouvObs. La capitale britannique fait face aux plus graves émeutes depuis 20 ans. David Cameron écourte ses vacances.

Londres, sous le choc, a connu une troisième journée consécutive de violences et de pillages lundi 8 août, alors qu’une vaste enquête tentait toujours de déterminer les responsabilités dans ces troubles inédits depuis plus de 20 ans.

Le Premier ministre britannique David Cameron a décidé d’écourter ses vacances pour rentrer à Londres dans la nuit de lundi à mardi, a annoncé son cabinet lundi soir. Il tiendra une réunion d’urgence avec les services de secours et va s’entretenir avec la ministre de l’Intérieur et le chef de la police, selon un communiqué.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s