Les océans «dans un état critique»

 

 

 

 

 

LeDevoir. La vitesse de dégénérescence des mers est bien plus rapide que ce qui avait été prévu, concluent les spécialistes de six pays

Les océans de la planète sont dans un «état critique», concluent 27 des plus grands spécialistes en biologie marine de six pays dans un rapport dont les grandes lignes ont été divulguées hier à l’Université d’Oxford, en Angleterre.

Ces chercheurs, qui s’étaient réunis à la mi-mai, vont produire sous peu un rapport global de leurs conclusions, dont ils ont donné un avant-goût hier dans une synthèse. Les résultats sont «choquants», a conclu Alex Rogers, le directeur scientifique du Programme international sur l’état des océans (IPSO). En cumulant leurs observations et leurs analyses, les chercheurs disent avoir découvert qu’«une vérité effrayante a émergé: la vie marine est en péril» et les océans de la planète «risquent fortement d’entrer dans une phase d’extinction des espèces».

Le réchauffement des océans et leur acidification entraînent un troisième phénomène, soit une hypoxie généralisée (faibles niveaux d’oxygène). «Ces trois facteurs se retrouvent dans chacune des extinctions de masse de l’histoire de la Terre», écrivent-ils.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s