Environnement: l’urgence augmente, l’Amérique ne répond plus …

LeDevoir . Louis-Gilles Francoeur   4 juin 2011

Les émissions de GES ont connu une augmentation record et la fenêtre d’une intervention internationale efficace sur le climat s’amenuise. L’augmentation record de 5 % des émissions planétaires de gaz à effet de serre (GES) enregistrée en 2010 va monopoliser la conférence de Bonn qui débute lundi. Mais il n’est pas évident que la menace croissante d’une perte de contrôle du climat planétaire convaincra les pays les plus récalcitrants, comme le Canada ou la Russie, de hausser la barre des efforts pour juguler cette crise anticipée.

Il est minuit moins cinq dans les pourparlers sur le climat, car la conférence de Bonn, qui commence lundi pour se terminer le 17 juin, est la dernière rencontre importante avant que les 194 pays signataires de la Convention sur le climat ne se réunissent à Durban, en Afrique du Sud, au début de décembre, pour la 17e «COP» (Conference of the Parties). C’est au cours de cette conférence qu’ils devraient accoucher d’un plan de réduction des émissions destiné à stabiliser la hausse du climat planétaire à 2 °C, ce qui a été convenu à Copenhague et réitéré à Cancún.

Mais d’ores et déjà, très peu d’observateurs se disent optimistes, car le rythme des négociations ne suit pas, et de loin, celui des émissions anthropiques de GES. Il faut dire qu’il y a de quoi désespérer de la capacité de l’espèce humaine à faire preuve de prévoyance quand on constate qu’après 20 ans de pourparlers et de négociations internationales, les émissions anthropiques ont battu tous les records connus en un an.

Pire, le seuil de 32 milliards de tonnes (gigatonnes ou Gt) de GES par année, soit le sommet d’émissions anticipé pour 2020 et qui constitue la borne ultime à ne jamais dépasser, sera vraisemblablement atteint en 2012, soit neuf ans plus tôt. Or c’est en 2012 que les 37 pays occidentaux liés par le protocole de Kyoto devaient avoir réduit leurs propres émissions de 5 % pour donner à la planète un peu de répit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s