Fukushima : du plutonium détecté dans le sol de la centrale

LeMonde . L’opérateur de la centrale de Fukushima-Dai-Ichi, Tokyo Electric Power (Tepco), a alimenté lundi 28 mars les doutes sur sa capacité à reprendre le contrôle de la situation en appelant à l’aide les spécialistes du nucléaire français. De l’eau hautement radioactive s’échappait lundi du réacteur numéro 2, Greenpeace déclarant avoir mesuré un taux de radioactivité inquiétant à 40 kilomètres de la centrale, endommagée le 11 mars par un séisme et un tsunami dévastateurs. De plus, selon les dernières informations, du plutonium a été trouvé, lundi, dans le sol de la centrale accidentée.

Cinq prélèvements ont été effectués sur le site. « Les (cinq) échantillons ont mis en évidence la présence de plutonium 238, 239 et 240″, a précisé un porte-parole de Tepco, estimant que « la faible concentration ne présente pas de danger pour la santé ». Contacté par Le Monde.fr, Roland Masse, ancien directeur de l’Office de protection contre les rayons ionisants (OPRI), confirme que le plutonium présente peu de risques pour la santé. « Tout dépend des circuits de transmission à l’homme et des doses reçues, mais le plutonium est très vite éliminé par l’organisme. En revanche, la présence de plutonium autour de la centrale de Fukushima est inquiétante dans la mesure où elle démontre l’existence de fuites dans le cœur d’un réacteur. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s