Les forces pro-Kadhafi et les opposants s’affrontent dans l’est de la Libye

LeDevoir . Benghazi — Les forces du colonel Kadhafi ont lancé une vaste contre-offensive aujourd’hui dans l’est libyen pour reprendre le terminal pétrolier de Brega, mais les violents combats semblent avoir tourné à l’avantage de l’opposition. Mouammar Kadhafi a déclaré que des milliers de Libyens mourraient en cas d’intervention étrangère.

À La Haye (Pays-Bas), la Cour pénale internationale (CPI) a décidé d’ouvrir une enquête officielle sur de possibles crimes contre l’humanité liés à la répression du soulèvement en Libye. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a estimé qu’un millier de personnes pourraient avoir été tuées depuis le début du mouvement 15 février.

Les États-Unis accentuent aussi la pression sur Tripoli en rapprochant des forces aéronavales des côtes. Washington, Londres et d’autres pays de l’OTAN étudient la mise en place de zones d’exclusion aérienne en Libye pour empêcher les avions de Kadhafi de frapper les zones sous contrôle de l’opposition mais la France exige un mandat du Conseil de sécurité de l’ONU, auquel la Russie opposerait vraisemblablement son veto.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s