L’Arctique se réchauffe à un rythme sans précédent

CyberPresse

L’Arctique continue à se réchauffer à un rythme sans précédent affectant les populations et les écosystèmes, aussi bien que le climat dans les zones les plus peuplées de l’hémisphère nord, selon le rapport annuel du gouvernement américain sur le sujet, publié jeudi.

Le Groenland enregistre des températures record, une fonte de sa glace et une diminution de la masse de la banquise, conclut une équipe internationale de 69 scientifiques dans son rapport annuel intitulé Arctic Report Card.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s