L’impact de la marée noire sera «substantiel et durable», dit Obama

LeDevoir L’impact économique et écologique de la marée noire se fera sentir «des années» dans le golfe du Mexique, ont averti hier les autorités américaines, même si davantage de pétrole était désormais récupéré du puits.

Le président des États-Unis, Barack Obama, a averti que l’impact économique de la catastrophe serait «substantiel et durable» pour les régions côtières du sud des États-Unis.

M. Obama a une nouvelle fois demandé au géant britannique BP qui exploitait la plateforme de ne pas faire «des économies de bouts de chandelles» avec son aide financière.

«Cela va prendre du temps, va requérir énormément d’efforts, mais je suis absolument certain que nous allons sortir de cette crise, comme nous avons triomphé d’autres», a-t-il dit, tout en promettant que le gouvernement fédéral se tiendrait aux côtés des sinistrés.

Mais dans l’immédiat, la marée noire est devenue plus difficile à maîtriser, a souligné le commandant des gardes-côtes, l’amiral Thad Allen. «Nous ne devons plus lutter contre de grandes nappes uniformes. Il y a des traces de brut qui vont dans de nombreuses directions», a-t-il affirmé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s