Top Kill est un échec: le pétrole coule encore

HuffingtonPost COVINGTON, La. — A risky procedure to stop the oil spewing into the Gulf of Mexico has yet to show much success, and BP is considering scrapping it in favor of a different method to contain the worst oil spill in U.S. history, an executive said Saturday.

The comments from BP PLC chief operating officer Doug Suttles came amid increasing skepticism that the « top kill » operation – which involves pumping heavy drilling mud into a crippled well 5,000 feet underwater – would halt the leak.

The top kill began Wednesday, and « to date it hasn’t yet stopped the flow, » Suttles told reporters at Port Fourchon. « What I don’t know is whether it ultimately will or not. »

MotherJones BP Admits Top-Kill Not Working

BBC ‘Top kill’ BP operation to half US oil leak fails

Et voici les titres (ou absence de titres) au Québec aujourd’hui le 29 mai

R-C Dans l’attente des résultats  Nouvel échec pour BP

CyberPresse Marée noire : une impression de déjà vu


En 1979 un incident similaire est survenu sur les côtes du Mexique et les réponses ont été  exactement les mêmes que ce que l’on voit aujourd’hui. 0% d’évolution pour la gestion de puits maritimes qui explosent et déversent le pétrole dans l’environnement aquatique. 31 ans et rien de mieux???

Guardian Présentation graphique de Top Kill

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s