La crise financière menace l’Union européenne

Le Devoir Après la Grèce et le Portugal voici que l’Espagne voit sa cote diminuée

La crise économique en Europe prend une ampleur inquiétante pour les économistes, qui redoutent une propagation de la crise grecque à l’ensemble de la zone euro.

La décision de l’agence de notation Standard & Poors (S&P) d’abaisser la note de l’Espagne, aujourd’hui, a fait craindre le pire aux marchés boursiers, qui ont poursuivi leur chute. Surtout que l’application du plan d’aide financière à la Grèce, qui pourrait rassurer les marchés, se fait toujours attendre.

Invoquant les faibles espoirs de croissance de l’Espagne, frappée de plein fouet par l’éclatement de la bulle immobilière et de la construction, l’agence S&P a rétrogradé aujourd’hui le crédit espagnol de AA+ à AA. L’annonce est tombée alors que les places boursières avaient commencé à se redresser après le coup porté mardi par la baisse de la cote du Portugal, fortement endetté, et celle, une nouvelle fois, de la Grèce.

Pour beaucoup d’observateurs, la crise grecque et ses signes de propagation au Portugal et à l’Espagne représente désormais une menace bien réelle pour la zone euro. La crainte est que d’autres pays en difficultés financières voient leurs coûts d’emprunt augmenter.

Crise Grecque

Courier International L’euro sur le tapis vert des spéculateurs

Economist On the edge of the abyss:

Europe’s leaders must act fast to stop Greece’s market contagion spreading

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s