Dodge: le capitalisme moderne ne survivra pas

[R-C] L’ancien gouverneur de la Banque centrale du Canada, David Dodge, affirme que tant l’institution qu’il dirigeait jusqu’à l’an dernier que le gouvernement conservateur avancent des scénarios de sortie de crise beaucoup trop optimistes.

La crise économique actuelle, croit-il, est si sévère qu’elle modifiera le visage du capitalisme.

« Je pense que le fait de croire que l’on va s’en sortir au troisiè

me trimestre, c’est rêver en couleurs », a déclaré M. Dodge au quotidien Globe and Mail. Ce scénario est précisément celui envisagé officiellement par la Banque centrale du Canada.


3 réflexions sur “Dodge: le capitalisme moderne ne survivra pas

  1. Le jovialisme Harperien est une conséquence de son idéologie qui fait large part à la microéconomie et aux phénomènes psychologiques comme expplication des cycles économiques. Pas surprenant qu’il croit que son rôle de premier ministre est de jouer à la cheerleader du capitalisme canadien.

    Mais cette crise-ci est la chute du modèle de développement néolibéral de la croissance par l’endettement.
    http://papamarx.wordpress.com/

  2. Je crois que cette crise est tout simplement la fin de l’ illusion qu’il est possible d’avoir une croissance infinie dans un monde fini.

    Cette réalisation sera douloureuse, lente et durera probablement 7-10 ans.

  3. Je partage les points de vue exprimés sur les deux commentaires ci-dessus.

    Concernant le scénario « officiellement » envisagé par la Banque centrale du Canada, y a-t-il un scénario « officiel » délibérément affiché et un scénario « officieux » que l’on cache, tel un secret de Polichinelle, tant qu’il est possible d’entretenir l’illusion ? La question est ouverte mais la réponse n’est pas évidente.

    Bien sur, il devrait être évident pour tout le monde qu’un système contraint de croître pour survivre cesse d’être viable lorsqu’il atteint les limites de sa croissance. Mais il arrive fréquemment que l’on refuse de reconnaître des évidences lorsqu’elles sont trop dérangeantes et lorsque les conséquences entrevues sont trop effroyables.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s