Crise à Gaza

Palestinian protesters kneel behind a barricade as they hurl stones at Israeli troops, not seen, during clashes at a demonstration against Israel's military operation in Gaza, in the Shuafat refugee camp, on the outskirts of Jerusalem, Sunday, Dec. 28, 2008. More than 280 Palestinians have been killed and more than 600 people wounded since Israel's campaign to quash rocket barrages from Gaza began midday Saturday, according to Palestinian medical sources. (AP Photo/Dan Balilty)

Le  génocide continue…

[LeMonde] Au lendemain d’attaques massives sur les installations du Hamas dans la bande de Gaza, Israël a mené, dimanche 27 décembre, de nouveaux raids sur plusieurs localités du territoire. En deux jours, l’offensive israélienne a fait 289 morts, en majorité des policiers du Hamas, et 620 blessés, selon le bilan établi par les services d’urgence palestiniens.

L’opération « plomb durci », l’une des plus violentes jamais menée contre des objectifs palestiniens, vise, selon Israël, à mettre fin aux tirs de roquettes sur les localités du sud du pays. Depuis l’expiration d’une trêve de six mois, le 19 décembre, le Hamas et ses alliés ont tiré plus de 200 roquettes et obus de mortier sur Israël.

Dimanche, des raids israéliens ont été signalés dès 7 heures du matin, heure locale, dans la ville de Gaza, dans le camp de Jabaliya, dans le nord du territoire, ainsi que dans le sud, à Khan Younès et Rafah. Dans l’une de ces attaques, à Gaza-ville, une dizaine de policiers du Hamas qui se trouvaient dans un poste de police ont été blessés. Une autre a touché un bâtiment du « Conseil des ministres » du Hamas à Gaza. Dans l’après-midi, des tunnels de contrebande ont été visés dans le secteur de Rafah, à la frontière entre la bande de Gaza et l’Egypte. En Cisjordanie, deux Palestiniens ont été tué dimanche par des tirs israéliens lors de manifestations.

[BBC] Israel bombs university in Gaza

[huffingtonpost]  GAZA CITY, Gaza Strip — Israel widened its deadliest-ever air offensive against Gaza’s Hamas rulers Sunday, pounding smuggling tunnels and a central prison, sending more tanks and artillery toward the Gaza border and approving a reserves callup for a possible ground invasion.

[NYTimes] GAZA — Israeli aircraft pounded Gaza for a second day on Sunday, increasing the death toll to nearly 300, as Israeli troops and tanks massed along the border and the government said it had called up reserves for a possible ground operation.

30 déc: [guardian] The democratically elected Hamas government was targeted for destruction from the day it won the elections in 2006. The world told the Palestinians that they cannot have democracy, as if the goal was to radicalise them further and as if that would not have a consequence. Israel claims it is targeting Hamas’s military forces. This is not true. It is targeting Palestinian police forces and killing them, including some such as the chief of police, Tawfiq Jaber, who was actually a former Fatah official who stayed on in his post after Hamas took control of Gaza. What will happen to a society with no security forces? What do the Israelis expect to happen when forces more radical than Hamas gain power?

[Wiki.en] [Wiki.fr]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s