La débâcle de l’Arctique semble engagée

[LeMonde] Les hautes latitudes de l’hémisphère Nord se réchauffent et se transforment, à marche forcée. Les dernières observations de l’Arctique, rendues publiques à San Francisco (Californie) au congrès d’automne de l’American Geophysical Union (AGU), suggèrent que les effets de ce que les scientifiques nomment l’« amplification arctique » sont désormais tangibles. Propre aux régions polaires, cette « amplification » du réchauffement est caractérisée par l’enclenchement d’un cercle vicieux – une cascade d’événements favorisant la fonte de la banquise, et déclenchés par elle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s