27 millions en position d’esclavage

[CyberPresse] «Plus de 27 millions d’hommes, de femmes, de garçons et de filles vivent chaque jour en situation d’esclavage», a dénoncé jeudi une experte de l’ONU à l’occasion de la prochaine commémoration, le 2 décembre, de la Journée internationale de l’esclavage.

«Nous avons célébré l’année dernière le 200ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage. Pourtant, l’esclavage n’appartient pas au passé, c’est une réalité d’aujourd’hui», a déclaré Mme Gulnara Shahinian, rapporteur spécial de l’ONU sur les formes modernes d’esclavage.

Une réflexion sur “27 millions en position d’esclavage

  1. L’effet synergique entre croissance économique et croissance démographique particulièrement élevé au cours de la période 1945 – 2003 (grâce à de l’énergie produite à faible coût et vendue à bas prix tout en satisfaisant une demande croissante) a agi au niveau mondial, différentiant et intriquant deux sortes de populations.

    Les populations riches ou des classes moyennes bénéficiaires de la croissance économique ont généralement connu une croissance démographique plutôt modérée ou faible mais ont bénéficié du travail ingrat et peu rémunéré effectué par la main d’œuvre bon marché issue des populations pauvres, lesquelles ont généralement connu, au contraire, une croissance démographique plutôt forte (du fait que la forte baisse de la mortalité, notamment infantile, n’a pas été compensé par une baisse de la natalité) induisant souvent la misère et, de ce fait, produisant précisément les nombreux individus qui, prêts à accepter n’importe quel travail mal payé afin de s’élever quelque peu au dessus de la misère, ont constitué les nouveaux esclaves d’un monde dans lequel l’esclavage a été officiellement aboli.

    Remarquons cependant que la proportion d’esclaves humains a été nettement plus faible que par le passé, surtout dans la deuxième moitié de cette période, grâce à la production, la distribution et l’utilisation à grande échelle d’énergie bon marché ayant permis de substituer des « esclaves mécaniques » (selon l’expression couramment utilisée par Jean-Marc Jancovici dans ses conférences) aux esclaves humains.

    Et dans l’avenir ? La production d’énergie produite à faible coût est en voie de raréfaction tandis que la population humaine continue d’exploser …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s