peak oil en animation

3 réflexions sur “peak oil en animation

  1. Dans le même ordre d’idée, on peut anticiper l’évolution de l’énorme vague de croissance de Jacques Attali, laquelle soulève encore notre monde tant que nous sommes sous l’emprise de son front ascendant et que son sommet ne nous a pas encore atteint. Mais qui n’est pas myope a compris que ce sommet sera suivi, tôt ou tard, de l’arrière descendant de la vague …

    En français :

    http://peakenergynews.blogspot.com/2008/06/newsletter-juin-2008.html

    En anglais :

    http://peakenergynews.blogspot.com/2008/06/june-2008-newsletter.html

  2. Il semble en effet que la croissance économique mondiale a commencé à ralentir. Fait significatif : L’agence internationale de l’énergie a révisé à la baisse sa prévision d’augmentation de la consommation de pétrole dans le monde pour l’année en cours
    (source : http://www.leblogfinance.com/2008/06/le-prix-moyen-d.html#more ).

    Mais cette croissance demeure encore, cependant, tirée vers le haut : d’une part par les pays émergents (grâce en grande partie à leur recours de plus en plus massif au charbon) ; d’autre part par les pays exportateurs de pétrole (grâce aux gros bénéfices résultant d’un prix de vente élevé alors que le coût moyen de production reste encore faible).

    Remarquons aussi que le développement d’énergies alternatives crée de nouveaux marchés en expansion, contribuant aussi à tirer vers le haut la croissance économique mondiale, participant ainsi à l’accroissement de la production annuelle d’énergie dont celle-ci se nourrit.

    Je pense que le scénario « croissance forte » sera réellement terminé lorsque la proportion d’énergie produite à faible coût aura considérablement diminué par rapport à l’état actuel, réduisant à néant les capacités d’investissements de nos économies et entraînant des effondrements en cascades. Une telle transition est inéluctable, mais il est cependant difficile, pour les citoyens ordinaires, de savoir si elle s’effectuera rapidement (en quelques années seulement) ou lentement (à l’échelle de quelques décennies). Il n’est en effet pas toujours aisé de distinguer, parmi l’énorme flot d’informations que nous recevons, souvent contradictoires, celles qui proviennent d’experts objectifs et celles qu’émettent des « spin doctors » ayant pour mission de rassurer l’opinion (et plus particulièrement les investisseurs).

    Il est possible aussi que des désordres provoqués par les émeutes de la faim ou autres manifestations de désespoir accélèrent la dégradation … Quoi qu’il en soit, nous sommes entrés dans une ère de grandes incertitudes … Notre situation présente est sans précédent dans toute notre histoire (du moins à une telle échelle) et rien n’indique pour le moment que notre espèce sera en mesure de maîtriser sa propre évolution.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s