Faire lever les cocombres tout autant que la colère! Bienvenue à l’ère post-pétrolier

Ce qui se passe auourd’hui est une faillite systémique complète. Alors que tous les citoyens ressentaient à un niveau ou à un autre un malaise grandissant, nos dirigeants, les oppositions officielles, groupes environnementalistes ont faillits à réorienter nos sociétés. Nous devons maintenant commencer à gérer la décroissance énergétique. Cette décroissance sera douloureuse car très mal préparée. Bienvenue à l’ère post-pétrolier… À suivre!

[StanGoff] Stan Cox is on a roll over at CommonDreams.org; in a percipient and timely essay he reminds us that simply cultivating our back (or front, in defiance of the HOA) yard is not enough to fix the corporate version of agriculture. Our dependence on staple “commodity” crops like grain and oil-seeds (hard to grow on small parcels) is not only abject, it’s historically engineered…

[LeDruide] Les habitués de ce site connaissent Le Druide.

The Same New IdeasCultural ConserversWhy Decline Matters

[Modernitudes et pic pétrolier]

[LaFarceetleDindon] Nous comprenons maintenant que le troisième épisode de notre longue histoire se terminera bientôt. Nous vivons à présent les derniers éclats du bouquet final du grand feu d’artifice qui produisit, tout au long de l’Holocène, des civilisations de plus en plus performantes, mais aussi de plus en plus volumineuses et prédatrices aux dépens des ressources disponibles. Imperceptiblement débuté il y a dix mille ans, ce spectacle ultérieurement devenu de plus en plus grandiose est aujourd’hui sur le point de tirer son rideau et nous constaterons bientôt que l’histoire globale de nos dix derniers millénaires a été similaire à celle qui résulte de l’introduction de quelques bactéries dans un bouillon de culture (celles-ci prolifèrent exponentiellement et l’on aboutit finalement à l’effondrement d’une population pléthorique ayant épuisé sa nourriture). Par notre comportement évolutif général, nous, Homo Sapiens, ne différons guère d’une vulgaire espèce bactérienne. Bien que constitué, au niveau individuel, des êtres vivants les plus intelligents de la planète, l’ensemble de nos populations se comporte collectivement aussi stupidement qu’une population de bactéries.

Où la folie nous mène: Le parc automobile pourrait quintupler d’ici 2050…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s