Suzuki propose l’imposition d’une taxe sur le carbone

[P-C] Le défenseur de l’environnement David Suzuki tente de prendre par leur portefeuille les Canadiens récalcitrants à l’idée d’une taxe sur les émissions carboniques, en leur faisant valoir qu’une telle initiative pourrait permettre de réduire de plusieurs milliards de dollars l’impôt sur le revenu des contribuables, tout en pénalisant les gros émetteurs industriels.

À la veille du dépôt du budget fédéral, M. Suzuki invite Ottawa à emboîter le pas au Québec et à la Colombie-Britannique, en imposant des droits d’émission ou un système d’échange de droits d’émission. Selon des scientifiques et un nombre croissant d’économistes, de telles mesures pourraient réduire les gaz à effet de serre mieux que les règlements conservateurs.

En ce moment, on traite l’atmosphère comme un dépotoir gratuit, a dit M. Suzuki en conférence de presse, lundi. Selon lui, les Canadiens qui économisent l’énergie devraient être récompensés, tandis que les industries à forte production de gaz à effet de serre devraient en payer le prix, ce qui n’est pas le cas actuellement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s