Ottawa et le climat: à la traine de Bush

N’est-ce pas merveilleux de voir les conservateurs à genoux devant G.W.Bush et l’establishment américain?[CyberPresse] Les atermoiements du Canada dans le dossier climatique lui ont fait perdre la place de choix qu’il occupait jadis dans les négociations internationales. C’est un pays affaibli et en perte de crédibilité que le ministre John Baird représentera cette semaine dans l’enceinte de l’ONU de Nusa Dua.

Tous les diplomates, négociateurs et environnementalistes qui ont accepté de parler à La Presse ont en effet soutenu que l’étoile du Canada avait passablement pâli ces dernières années. Certains se gardent toutefois de critiquer le pays publiquement, de crainte d’éloigner définitivement Ottawa des négociations et, par le fait même, les États-Unis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s