Algues bleues: le sommet Québécois

[Greenpeace] Montréal, Canada — Le premier ministre du Québec, Jean Charest, présidera demain, à Ste-Adèle, le Sommet national sur les algues bleues. À l’heure actuelle, 156 lacs et cours d’eau sont affectés par les algues bleues. Du jamais vu au Québec. Il y a donc urgence d’agir. Agir, comme dans passer aux actes, opérer, conduire, faire procéder, entrer en jeu, entrer en scène…

Que pourrait faire le gouvernement ?

Greenpeace suggère ci-dessous quelques mesures qui permettraient au gouvernement de démontrer sa réelle volonté de régler le problème des algues bleues, comme par exemple :

  1. Annoncer le réglement global de la problématique de l’eau et de la protection de l’eau (pas seulement les excédents de phosphores dans l’environnement, mais aussi les herbicides, les pesticides, etc…) avec un échéancier précis et des budgets adéquats.
  2. Réaffirmer clairement que tous les acteurs qui sont les sources d’excédents de phosphores dans l’environnement devront être impliqué dans les solutions proportionnellement à leurs déversements de phosphore dans l’environnement. Par exemple si dans certains bassins versants, l’agriculture, et plus précisément les porcheries, sont la cause de 77 % des excédants de phosphores déversés dans un bassin versant, les pollueurs doivent assumer pas moins de 77 % des efforts pour réduire à la source le problème des algues bleues.
  3. Dire qu’il est prêt à prendre des mesures environnmentales supplémentaires pour réduire les excédants de phosphore en provenance de l’agriculture même si le gouvernement a pas une entente avec l’UPA en décembre 2006 qui exempte l’agriculture de nouvelles mesures environnementales jusqu’en 2010. Et surtout, appliquer les politiques existantes comme dans le cas des bandes riveraines.

[LeDevoir] Québec a décidé de miser sur le monde municipal pour passer à l’offensive contre les algues bleu-vert en lui octroyant de nouveaux pouvoirs pour intervenir contre ces villégiateurs ou citoyens récalcitrants, en vertu du principe «pollueur-payeur».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s