Algues bleues: le phénomène

La situation s’aggrave rapidement au Québec. Cowansville, une municipalité de 12,500 habitants vient de perdre sa source d’eau potable. 40,000 litres d’eau en bouteilles sont requises à chaque jours!

L’industrie touristique commencera à souffrir sous peu. D’autres villes qui s’alimentent à des lacs sont à risque: Québec (700,000 habitants) vient à l’esprit…

[MatinInternet] La ville de Cowansville est aux prises avec des problèmes d’algues bleues et cela affecte la distribution d’eau potable selon ce que rapporte jeudi le réseau LCN.

Des cyanobactéries ont été détectées dans le lac Davignon, qui alimente la ville en eau potable. Or, l’usine de filtration n’est pas équipée pour traiter ce type de bactéries.

Les citoyens ne peuvent donc consommer l’eau du robinet, mais la ville de Cowansville a mis en place des endroits où la population peut se procurer de l’eau potable en bouteille.

48 lacs seraient présentement aux prises avec des algues bleues au Québec selon le ministère de l’Environnement, alors qu’il n’y en avait que 10 à la même période l’an dernier.

[CyberPresse] La Ville de Cowansville, en Montérégie, a distribué de grandes quantités d’eau embouteillée à ses citoyens vendredi, à la suite de la détection d’algues bleues à la source d’approvisionnement de la municipalité.

De 2006 à 2007, on quintuple (de 10 à 48 lacs), à ce rythme en été 2008 nous aurons 200 lacs d’infestés, combien de villes perdront leurs sources d’approvisionnement d’eau???

[Cyberpresse] Chaque jour qui passe voit augmenter le nombre de lacs aux prises avec des algues bleues. En fin de journée, hier, on en dénombrait pas moins de 51 au Québec, dont 20 dans les Laurentides.

Les problèmes d’algues bleues (aussi appelées algues bleu-vert ou cyanobactéries) peuvent se manifester jusqu’en octobre. En 2004, 44 lacs ont été touchés pendant la saison, comparativement à 50 en 2005 et 107 en 2006.

Cette année, six lacs sont affectés en totalité (lac à l’Anguille, lac Baribeau, lac Bolduc, lac Carré, Petit lac Saint-François et lac Saint-Louis), tandis que les 45 autres ne sont atteints qu’à des endroits bien délimités. Sept plages ont dû être fermées, et les riverains de sept lacs ont dû cesser de consommer l’eau venant des plans d’eau touchés.

[1, 2]

[Greenpeace] Contenu relatif en phosphore des savons lave-vaiselle  sur le marché

4 réflexions sur “Algues bleues: le phénomène

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s