La rivière d’acier

[Reuters] PHOENIX – When machinegun-toting hit men fought a bloody battle with police and troops around the Mexico town of Cananea that left 23 dead in May, it at first seemed to be the latest chapter in a very Mexican drug war.

But as U.S. and Mexican detectives subsequently traced powerful assault weapons recovered from the battlefield to Texas and Arizona, it raised the curtain on a deadly and controversial flow of arms from the United States.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s