Pourquoi les prix montent

Voici ce que dit Paul Sankey de la Deutsche Bank adressant le Sénat américain le 15 mai:

Anybody who blames record high US gasoline prices on « gouging » at the pump simply reveals their total ignorance of global oil supply and demand fundamentals. The real reason for high pump prices is the lack of global gasoline supply relative to demand. Just in the US, overall US refining capacity, at 17 million barrels per day (mb/d), is far below demand at 22 mb/d. In turn, pump prices are effectively set by import prices. With strong demand outside the US on the back of global economic growth and a weak dollar, the era of abundant US oil supply augmented by willing international sellers is dead.

Et voici un graphique de la production mondiale produit par la très conservatrice Energy Information Agency’s (EIA) du gouvernement américain:

Voici le manque à gagner si l’extraction avait continuée à augmenter aux taux de 2004. Nous avons clairement un manque à gagner de 8 millions de barils par jours. Faut-il se surprendre que le marché du pétrole est en surchauffe?

Il est de plus en plus évident que le pic pétrolier a bel et bien été atteint fin 2005 ou début 2006… La vérité c’est que le party est terminé. L’ère de l’énergie facile est derrière nous. La grande décroissance est à nos portes.

[CNN] Gas prices: Worse than ’81 oil shock

[Modernitudes]

NOTE du Phoenix: Pourquoi voit-on cette histoire presqu’exclusivement sur les médias alternatifs?

Une réflexion sur “Pourquoi les prix montent

  1. Pingback: Le pic pétrolier a eu lieu en 2006 « Nos modernitudes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s