C’est parti mon kiki!

Les prix de l’énergie, principalement le prix du pétrole à la pompe, vont commencer cette été le mouvement à la hausse prévu par le pic pétrolier. En effet tout indique que le pic pétrolier a été atteint fin 2005, début 2006. Malgré l’augmentation de la demande (nord américaine et asiatique), la production semble incapable d’augmenter. D’ou une pression à la hausse des prix du brut. De plus d’autres pressions d’ordres environnementales (cyclones dans le golf du Mexique) et géopolitiques (attaques terroristes aux infrastructures des pays producteurs) amplifient le niveau de risques subies.

Les grandes pétrolières sont incapable de répondre à la demande et laissent les prix monter , en bavant devant les bénifices😉 [CalgaryHerald]

[Lexpress] À l’approche de la « driving season », les automobilistes américains augmentent leur consommation d’essence. L’AIE s’inquiète d’une offre insuffisante au niveau mondial et craint une envolée des prix notamment à la pompe.

Les prix à la pompe devraient encore grimper. L’avertissement émane de l’Agence internationale de l’Energie. Dans son rapport mensuel paru vendredi, l’agence s’inquiète d’une offre insuffisante de carburant pour les mois à venir. En particulier à cause des très faibles niveaux des stocks d’essence aux Etats-Unis. « Au plus bas depuis 16 ans pour cette période de l’année, faisant grimper les prix de l’essence à des niveaux proches de leurs records », indique le rapport. Il a eu pour effet immédiat de tirer à la hausse le cours du « light sweet crude », le pétrole avec lequel on élabore l’essence. Le prix du baril est remonté vendredi à 62,38 dollars sur le New York Mercantile Exchange. Certes toujours en deçà de son pic de 66 dollars atteint fin avril. Mais pour les automobiliste, la note est toujours salée.

Suède: La Suède veut éliminer le pétrole au profit des énergies renouvelables

Pourquoi l’été risque fort d’être dispendieuse coté pétrole pour l’amérique du nord:

  • Venezuela (1.4 millions de barils/jours)
  • Nigéria (1.0)
  • Iran
  • Iraq (0,5)
  • Compétition (Chine)
  • risques géopolitiques et environnementaux

Pic pétrolier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s