Les sables bitumineux exemptés de la lutte à la pollution

[CyberPresse] Un document préparé par le ministère fédéral de l’Environnement et remis la semaine dernière à des organisations non gouvernementales prévoit une augmentation de 60 pour cent des composés organiques volatils (COV) émis par les sables bitumineux d’ici 2015 et de 5 pour cent de l’oxyde de diazote pendant la même période.

Les composés organiques volatils et l’oxyde de diazote créent du smog lorsqu’ils se mêlent sous la lumière du soleil.

L’exploitation des sables bitumineux représente la source de GES dont la croissance est la plus rapide au Canada, et l’impact environnemental de ces émissions inquiète de plus en plus. L’ancien premier ministre de l’Alberta, Peter Lougheed, a déclaré que le développement des sables bitumineux devrait être ralenti.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s