Deux candidats, un élu, quatre otages

[CourierIntern] Ces dernières semaines, on entend souvent dire que la campagne présidentielle n’est pas intéressante, qu’elle n’aborde pas les vrais problèmes, que les médias français ne cherchent pas à traiter les questions de fond, etc. Il n’en est rien, et les observateurs étrangers nous le rappellent : la France reste par excellence le pays du débat politique, et l’issue du scrutin, quelle qu’elle soit, aura des répercussions, notamment en Europe. Pour la presse étrangère, en effet, la sortie de Jacques Chirac de la scène correspond à un véritable tournant : c’en est fini d’une certaine posture de la France, d’une certaine “grandeur” (plus revendiquée qu’assumée)… Place donc à une nouvelle génération de responsables ! Ces hommes et ces femmes sont entrés en politique après le décès du général de Gaulle et pourront donc inventer de nouvelles relations avec l’Afrique subsaharienne, avec Israël et les pays arabes, avec Washington. Ce tournant de la France après le 6 mai aura deux répercussions : un nouvel ancrage dans l’Europe et une relation plus sereine avec les Etats-Unis, là aussi quel que soit l’élu du scrutin présidentiel de novembre 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s