Harper manque à ses devoirs

[Greenpeace] Toronto, Canada — Les groupes environnementaux du Québec jugent que le gouvernement du Canada fuit ses responsabilités fondamentales envers la communauté internationale et la population canadienne. Ils affirment également que le Québec, la Colombie-Britannique et la Californie dépassent déjà de plusieurs années, en ce qui a trait aux objectifs de réduction, le plan fédéral de lutte aux changements climatiques présenté aujourd’hui aux Canadiens.

Un plan qui tourne le dos aux engagements internationaux

« Le gouvernement a la responsabilité de faire tout en son pouvoir pour respecter ses engagements internationaux et participer aux efforts mondiaux de lutte aux changements climatiques. Le Canada doit faire partie de la solution. Mais en laissant nos émissions polluantes croître pendant plusieurs années, il a résolument décidé de faire partie du problème », déclare Philippe Bourke, directeur général du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ).

« Le gouvernement canadien dit en fait au reste du monde : oubliez-nous pour une génération. Le gouvernement Harper fait encore de la fuite en avant, alors qu’on ne peut clairement pas se le permettre; autant en termes de temps que de sens moral », poursuit Jérôme Normand, directeur général d’ENvironnement JEUnesse.

Baird se fait attaquer sur son plan par David Suzuki 

[R-C] Après une séance de photo en compagnie du premier ministre ontarien, Dalton McGuinty, M. Baird s’est buté à l’environnementaliste David Suzuki. Le scientifique s’était frayé un chemin à travers la foule pour apostropher le ministre conservateur sur son plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre présenté jeudi.

M. Suzuki l’a qualifié de « déception », ce à quoi le ministre a répliqué qu’aucun gouvernement canadien n’était allé aussi loin.

« Ce n’est pas assez, et il y a beaucoup d’opportunités. S’il-vous-plaît, venez nous voir », a lancé l’activiste. M. Suzuki en a ensuite rajouté, parlant de « honte nationale » et « d’imposture », puisque les objectifs fixés seront bien loin de ceux de Kyoto.

Une réflexion sur “Harper manque à ses devoirs

  1. Pingback: La joke Canadienne: John Baird « Nos modernitudes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s