Pakistan: Musharraf perd le contrôle

[Cour-intern] En février dernier, les habitants de Dara Adam Khel, un village d’armuriers situé à une cinquantaine de kilomètres au sud de Peshawar, au Pakistan, ont trouvé à leur réveil les rues pleines de tracts leur ordonnant d’observer la loi islamique. Du jour au lendemain, les femmes ont dû se mettre à porter la burqa et les hommes se laisser pousser la barbe. La musique et la télévision ont été interdites. Puis les djihadistes sont passés aux choses sérieuses. Ces jours-ci, l’aube résonne souvent de pleurs de femmes : on vient découvrir un nouveau corps sans tête au bord de la route, avec un mot épinglé sur la poitrine affirmant qu’il s’agissait d’un espion à la solde des Américains ou du gouvernement pakistanais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s