Pic pétrolier… de plus en plus pressant

L’équivalent du vérificateur général américain a déposé un rapport aujourd’hui traitant du pic pétrolier. [Salon]

If the peak and decline in oil production occur before these technologies are advanced enough to substantially offset the decline, the consequences could be severe. If the peak occurs in the more distant future, however, alternative technologies have a greater potential to mitigate the consequences.

Ce qu’ils disent ici est que si le déclin de production survient avant que les énergies de remplacement ne soient en place, nous sommes dans la merde…. Nous savons déjà que le déploiement de ces solutions de remplacement demandent de 1 à 2 générations.

Total count for variants of the word « uncertain » used in the Government Accountability Office’s newly released report on peak oil: 87.

Nous croyons que le pic est survenu autour de déc 2005 et mars 2006. Nous avons alors produit (nous étant la planète Terre) 84-85 millions de barils par jours. [Pic 1] [Pic 2]

Donc, malgré la pression à la hausse, l’offre vas aller à la baisse. Les prix vont aller à la hausse, détruisant la demande et ainsi alégeant la demande. Ce mouvement va se poursuivre dans une spirale vers le bas …
Voici un clip sur ce rapport

Et voici une conférence de James Kunstler sur le pic pétrolier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s