Croitre sans polluer?

[Le monde] Certes, admet M. Sen, «la croissance industrielle, la consommation d’énergie, une irrigation plus intensive, l’abattage commercial des arbres» ne sont pas nécessairement bons pour la nature. «Il peut apparaître superficiellement que le développement économique est à l’origine de dégâts causés à l’environnement. Mais, d’un autre côté, les militants écologistes sont souvent accusés par les enthousiastes de la croissance d’être antidéveloppement.» …

Une solution a été suggérée par le ministre indonésien de l’environnement, Rachmat Witoelar, dont le pays abrite 10 % des forêts tropicales mondiales: si l’Indonésie et le Brésil contribuent à l’alimentation de la planète en oxygène en luttant contre la déforestation, a-t-il expliqué à l’agence Reuters, pourquoi les pays riches ne les dédommageraient-ils pas du manque à gagner ainsi subi? 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s