Les promesses brisées de Jean Charest

Montréal, CanadaGreenpeace publie ce matin dans le quotidien Le Devoir une page de publicité pour dénoncer les promesses brisées des Libéraux de Jean Charest au sujet de l’étiquetage obligatoire des OGM.Intitulée « Un bilan à faire rougir », la publicité fait également la nomenclature de tous les députés (en rouge dans le texte de la publicité) qui, jusqu’à maintenant, ont refusé de signer une lettre les engageant à appuyer un éventuel projet de loi en faveur de l’étiquetage obligatoire des OGM. Seuls 14 députés ont jusqu’à ce jour appuyés une telle déclaration et leurs noms sont également affichés dans la colonne des « Verts ».

La publicité se termine par un rappel de l’échéance électorale. « Quand viendra le temps des élections, rappelons-nous des promesses brisées des rouges », peut-on lire. Greenpeace veut ainsi rappeler l’échéance électorale de 2007 et l’importance d’en venir à des résultats concernant l’étiquetage obligatoire des OGM avant que l’actuel gouvernement ne retourne devant l’électorat.

La liste des députés signataires de la déclaration ainsi que la liste des députés qui ont refusé de signer cette déclaration est disponible à cette adresse. Greenpeace promet de la mettre à jour au fur et à mesure que nos députés entendront raison.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s