Les forces américaines continuent à se déployer

Dans un geste qui est techniquement une déclaration de guerre à l’Iran, les forces US envahissent le consulat (le status de l’édifice ne semble pas clair, Washington affirme que ce n’est pas un consulat) Iranien de Irbil au nord de l’Iraq[CNN]. Ceci est fait en même temps que Bush annonce l’envoi de nouvelles troupes et de nouvelles flottes dans la région. [Washington post] [Le devoir] De plus en plus, les pions sont en place… La Somalie … [1 , 2]

[Mother Jones]As usual, observers are grasping wildly for an explanations as to why Bush is doing what he’s doing. No matter what one thinks of the President, when push comes to shove, it’s hard to believe he really wants to drag out the war so it can be handed over to a successor in 2008; or that he is such a psycho he can’t stop referring to defeat as victory. That’s not the kind of stuff the Bush family legacy is made of.

There may well be a much more sinister game plan here, one that centers around the emergence of Henry Kissinger over the last year as an adviser to Bush and other top officials in Washington. Gareth Porter, the historian who ran the Indochina Resource Center in the early 70s, points out in a January 11 article in Asia Online that « although he knows very little about how to deal with Sunnis and Shi’ites, Kissinger does know how to convey to the public the illusion of victory, even though the U.S. position in the war is actually weak and unstable. »

Mise à jour 12-01-2007: Le discours de Bush de mercredi contient certaines phrases clés à propos de l’Iran et de la Syrie. Voici ce que certains spécialistes en disent:

In sum, the administration is laying the rhetorical and operational foundations for implementing a presidential decision to initiate military operations against Iran.

La grande question est naturellement, que feront la Russie et la Chine. Les Chinois peuvent arrêter washington très facilement en forcant une dévaluation massive du dollard US. Mais ce qui est certain c’est que tout est en place pour une attaque de Washington sur l’Iran.

  1. Le nouveau chef militaire de la région est un amiral, son expérience est avec les groupes de portes avions et non avec les forces terrestres;
  2. Bush a annoncé le déploiement de missiles Patriots chez les pays amis;
  3. 2 groupes de portes avions sont maintenant dans la région;
  4. Contrairement à toutes les règles diplomatiques, le consulat Iranien a été envahi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s