Seconde révolution industrielle en Europe (joke)

[R-C] Pour Bruxelles, « le temps d’une énergie sûre et peu chère est révolu ». Il faut donc lancer une « nouvelle révolution industrielle » afin que l’Union européenne (UE) devienne d’ici 2050 « une économie à forte efficacité énergétique et à faible émission de CO2 ».

[Le monde] Greenpeace dénonce la confusion des objectifs

[Libération] Si bien que les Européens se trouvent dans la situation apparemment contradictoire de chercher de nouvelles sources d’approvisionnement en énergie tout en expliquant qu’il faut économiser ladite énergie. La Commission européenne propose à la fois plus de croissance et moins de CO2. On ne peut qu’applaudir, même si jusqu’à présent personne n’a rencontré de croissance non énergivore« .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s